Débrief : WEI 2017 ou 2018, lequel nous aura le plus fait kiffer ?

Allez, ça fait un petit moment que le WEI a eu lieu, mais il nous fallait comparer ce que nous auront proposé les deux BDE de cette année et de l’an dernier !

  • La prog

Pour la prog, là y’a pas vraiment photo. Il était bien sympa Keblack. Disiz était vraiment bon et c’était très cool et Panteros avait fait le job. Mais là, si dans les deux cas, la principale tête d’affiche a quand même un peu déçu (oui parce que Vald c’était pas ouf non plus), le reste s’est montré au niveau et le niveau, là c’était celui de Mbappé contre Lyon. Kavinsky, Breakbot, Feder, tous ont assuré dans leur style, sans oublier Dune et Belair qui ont aussi mis le feu en intérieur (et au parquet aussi).
(La bise à Nymphony qui assure toujours aussi 😉)

Verdict : 404 points pour le WEI de cette année. Sans contestation possible.

 

 

  • La Bouffe

Bon alors ok, si les artistes se sont ramenés au fin fond de l’Ardèche, faut forcément les payer. Et pour ça, il aura surement fallu faire des économies et ça a pu se voir dans les repas qu’on a eu. Le brunch était pas ouf et si les repas du soir allaient, en comparaison avec l’an dernier, ça reste quand même en dessous.

Verdict : Avantage B’Bros.

 

*bon après est-ce que ça compte vraiment comme critère la bouffe ? *

 

  • La logistique

Alors d’un côté, on a 8h de bus pour aller dans un camping loin très looin, contre 2 à 3 petites heures de l’autre. Pourtant, si le WEI des B’Bros était déjà épuisant par cet aspect, d’un autre côté, le camping était carrément mieux foutu. Dans le sens ou on avait pas toutes ces put**** de marches en cote pour aller d’un bungalow a l’autre, ce qui était quand même vachement plus pratique, surtout la nuit pour circuler entre les afters ou les ambiances des différentes assos.

Verdict : Match nul.

 

Image d’archives de moi cherchant mon bungalow en remontant vers 6h du mat’
  • Les activités

Bon alors là, sur le papier, le WEI de l’an dernier est censé quand même dominer. Les activités nautiques avec les bouées gonflables et tout, ça déchire. Plus normalement que les activités de cette année. Sauf que le problème c’est que la quasi-totalité de ces activités n’ont pu etre faites, et du coup on se retrouve avec les élections de Mister WEI en lot de consolation. Un Jésus on fire, dont tout le monde encore debout au moment des élections se souvient (sérieusement, c’était vraiment un truc hors du temps ça). Malheureusement, le point suivant aura empêché le potentiel de ces activités…

Verdict : Quand tu te retrouves avec les ¾ de tes activités prévues annulées quand de l’autre côté tout se passe bien, la diff se voit. Avantage 404.

 

*Me demandez pas où je trouve mes GIF SVP*
  • La météo

Et c’est aussi là que se fait la diff. Parce qu’après leur campagne BDE assombri par des controverses à la con, les 404 auront enfin reçu un coup de pouce du destin. Pourtant, entre l’Ardèche et le Roussillon, la logique était annoncée. Mais, comme quand on apprend à quoi correspondent vraiment les cours de Management Technologique, des surprises arrivent. Et là, avec le soleil auquel on a eu le droit cette année, tout était réuni pour rendre le WEI de cette année mémorable.

Verdict : 404. Juste 404.

 

 

Résultat final :

Bon, à la fin, chacun se fera un avis sur ce qui compte vraiment. Puis les expériences dépendront à chaque fois de votre ressenti. Les deux BDE se sont vraiment donnés et ça s’est vu. Perso, je préfère quand même payer mon WEI pour avoir des putains d’artistes que pour me taper des plats intéressants. Après, si tu préfères les croissants à l’enjaillement, ok bien pour toi.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz